Skip to content
 

Installation silencieuse de Windows 7 – Première partie

 
 
 
  
 
 
 

Introduction

Les miséreux de mon espèce qui se cognent des installations de Windows à répétition en viennent assez communément à un moment ou un autre à chercher une méthode d’automatisation de ce foutu processus. Traditionnellement, et je n’ai pas échappé à cette règle, ils s’orientent vers la réalisation d’une installation dite "unattended" de Windows avec l’intégration sur un même support de l’ensemble des mises à jour, de leurs tweaks favoris et des programmes qui vont bien. J’ai pratiqué la chose pendant une palanquée d’année avec Windows XP et je ne compte plus le nombre d’installations ainsi gravées et regravées au rythme des différents updates. En passant à Windows 7, la procédure s’est considérablement alourdie et je me suis pris du coup à songer à une alternative.

L’idée consiste à séparer l’opération en deux temps :

  • une première étape assure une installation automatisée de Windows 7 à peine modifiée dont les principales caractéristiques sont de ne pas créer de compte utilisateur et de désactiver l’UAC.
  • la seconde opère la création du compte utilisateur puis met à jour et configure l’ensemble.

L’avantage est qu’on s’affranchit ainsi de la reconstruction d’un DVD d’installation à chaque fois qu’une nouvelle mise à jour apparaît. Le contenu de la seconde étape peut résider sur une clé USB ou un disque externe. Il demeure ainsi aisément modifiable.

Un peu de nettoyage…

La création du DVD d’installation est un processus long mais relativement simple.
Il s’agit tout d’abord de copier l’intégralité de votre DVD d’origine dans un répertoire de travail sur l’un de vos nombreux disques durs.
Ceci fait, vous pouvez procéder à un allégement en supprimant bon nombre de fichiers.
Dans le dossier boot\fonts, ne gardez que le fichier wgl4_boot.ttf.
Même chose dans le dossier efi\microsoft\boot\fonts.
Comme vous êtes un utilisateur averti, il ne vous viendra sans doute jamais à l’idée d’upgrader un système Vista vers Seven. C’est effectivement possible mais fortement déconseillé. Or donc, si vous êtes bel et bien décidé à vous passer définitivement de cette improbable fonction, vous pouvez vous débarrasser sans vergogne de l’intégralité du contenu du dossier sources à l’exception notable des trois fichiers boot.wim, install.wim et setup.exe.
Enfin, vous pouvez sans risque supprimer les dossiers support et upgrade ainsi que les fichiers autorun.inf et setup.exe s’ils sont présent à la racine de votre projet (pour plus d’informations, voir ici).

RT Seven Lite

Rendez-vous maintenant ici pour y télécharger la dernière version de RT Seven Lite. Attention, ce superbe outil ne fonctionne que sous Vista ou Seven. Si vous êtes sous XP, faites un saut sur le génialissime Forum French System AddOns pour contourner l’obstacle.

Si vous êtes allergique à la langue de Shakespeare, vous pouvez d’un clic passer RT7Lite en français.

Cliquez derechef sur le bouton Parcourir, optez pour Select Os path et naviguez jusqu’à l’emplacement du dossier où vous avez précédemment copié le contenu de votre DVD Windows 7.

Patientez durant le chargement de l’image puis sélectionnez la version sur laquelle vous souhaitez travailler. Personnellement et en tant que moi-même, allez savoir pourquoi, ma préférence va à l’Ultimate, mais bon, c’est vous qui voyez…

Dans la partie gauche, cliquez sur Tâches et sélectionnez Composants, Modifications, Sans assistance et ISO bootable.

Revenez dans la partie gauche pour cliquer sur la rubrique Fonctionnalités et côchez Language Packs afin de supprimer définitivement les langues inutiles.

Dans la rubrique Modifications, onglet Sécurité, passez le Contrôle de compte utilisateur en Disable.

Dans la rubrique Sans Assistance, vous tombez sur l’onglet général dans lequel vous cochez Ne pas installer la clé de produit, Ignorer l’activation automatique, Ignorer l’activation automatique, Accepter l’accord de licence (EULA), Sélectionner cette version pour l’installation en vous assurant que la langue d’installation est bien calée sur fr-FR et Ne pas créer de compte utilisateur.
Vous pouvez également renseigner les champs de la clé de produit et donner un nom à l’ordinateur, tout en gardant à l’esprit que ce dernier sera finalement définit dans la première étape de la post-installation.

Dans l’onglet OOBE de cette même rubrique, sélectionnez Work comme Emplacement de réseau et cochez Masquer la page EULA.

Toujours dans la rubrique Sans Assistance mais cette fois dans l’onglet Région, cochez Spécifier et sélectionnez les paramètres français dans les différents menu déroulants.

Cliquer en bas à droite sur le bouton Appliquer.

Cochez Constuire uniquement l’image courante et cliquer sur Valider.

Dès lors, vous avez tout le loisir d’aller faire vos courses, prendre un café, faire un brin de ménage, prendre votre douche, sortir le chien…

Quand l’image est enfin construite, vous pouvez l’immortalisez sur un DVD vierge prêt à l’emploi ou en faire un fichier ISO en allant visiter la rubrique ISO-Bootable.

Ceci n’est pas une conclusion

Notez tout d’abord que si vous n’avez pas encore procédé à l’intégration du pack SP1 dans votre DVD, il est aisé de le faire en suivant le tutorial que vous trouverez ici.
Nous voici donc parvenus à la fin de notre première étape…
Nous avons désormais entre les mains une installation de Windows 7 allégée de ses packs de langues inutiles.
Les machines sur lesquelles elle sera déployée ne disposeront que du compte Administrateur par défaut et se verront débarrassées de l’encombrant UAC.
L’essentiel reste à faire : paramétrer l’interface à notre gout, créer un compte pour l’utilisateur final, appliquer les mises à jour de Windows et installer ces quelques logiciels qui nous semblent à même de rendre une machine exploitable.
C’est ce que je tenterai d’expliciter en détail dans les parties qui suivent…
 
 

Series NavigationInstallation silencieuse de Windows 7 – Deuxième partie
Page vue 13 605 fois

Laissez une réponse